Vous avez dit Insertion professionnelle et sociale ?

Ce que je peux dire du système d’insertion en France :

« Il m’a fait trop de bien pour en dire du mal.
Il m’a fait trop de mal pour en dire du bien. »
Pierre Corneille – Poésies

En juillet 1998, j’obtenais mon BAC :

Insertion sociale et professionnelle

Et Bac L Arts Plastiques, direction la fac d’Arts Plastiques …

Insertion sociale et professionnelle

+

Insertion sociale et professionnelle

+

Insertion sociale et professionnelle

=

Insertion sociale et professionnelle

Mais bon sang, mais c’est bien sûr !

Insertion sociale et professionnelle

Cela étant,

Insertion sociale et professionnelle

Watson avait raison 😉
Direction le CNED (Centre National d’Enseignement à Distance)

Insertion sociale et professionnelle

ou plutôt

Insertion sociale et professionnelle

Insertion sociale et professionnelle

Sauf que pour atteindre cette fameuse stabilité et tout ce qui va avec …

Insertion sociale et professionnelle

Oui, c’est sûr, atteindre cette fameuse stabilité sera possible mais ce sera difficile.

Or

Insertion sociale et professionnelle

A chaque jour suffit sa peine, on va devoir procéder étape par étape.

Insertion sociale et professionnelle

Puis

Insertion sociale et professionnelle

Et grâce à une bonne dose de détermination, mon fils a un nounou, je peux bosser, passer le permis, acheter ma 1ère « titine », penser « projets & avenir », etc. bref, poser un lapin à la survie pour tracer ma route vers la vie.

Insertion sociale et professionnelle

Insertion sociale et professionnelle

Insertion sociale et professionnelle

Insertion sociale et professionnelle

* APRE : Aide Pour le Retour à l’Emploi
* ACCRE : Aide au Chômeur Créant ou Reprenant une Entreprise
* CFE : Centre de Formalité des Entreprises

Insertion sociale et professionnelle

Ouch ! Ça calme

Insertion sociale et professionnelle

En effet, il faut que je sois une « bonne » mère, perfusée aux aides sociales. Je serai, ainsi, disponible pour faire jouer avec mon fils au « Malade Imaginaire 2.0 ». Et surtout, je pourrai arrêter de travailler … parce que « Une maman solo qui travaille, c’est caca.»

Insertion sociale et professionnelle

D’autant que la proposition (indécente) est une aubaine ; l’assistante sociale me dit qu’on me paiera tout, ce n’est pas un problème, c’est le Conseil Général qui paie.

Insertion sociale et professionnelle

Conclusion : En 2013, lors d’un colloque sur l’insertion et du dispositif RSA, un conseiller général du département girondin affirmait : « Il faut que les acteurs de l’insertion sociale travaillent de concert et en cohérence avec les acteurs de l’insertion professionnelle ». C’est bien de le dire. Mais ce qui serait encore mieux, ce serait de sortir du mode « avion » et de passer aux actes. Ainsi, on pourra dire à volonté « nousdépensonsancompté » !.


NB : (Précision pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire) La « brillante » équipe éducative de l’école de mon fils avait tout faux : il n’était pas autiste mais a un Trouble de Déficit de l’Attention que leurs collègues et eux n’ont pas été fichus de déceler. Bref, il est actuellement au collège, malgré les peaux de bananes posées par certain-es. (en savoir + : découvrez mon dico 😉 )

La vie trouve toujours son chemin

Ce jour-là, la soirée avait pourtant bien commencé : pizza maison, soda (à consommer avec modération), bière (à consommer avec davantage de modération), un France vs Allemagne (une belle affiche quoi !), un bon week-end en perspective. Oui, ce jour-là, on était vendredi.

Pizza et foot pour un vendredi 13 novembre gâché

C’était la journée de la gentillesse

C’était aussi vendredi 13 et … comment dire ? Si pour beaucoup, la date porte chance, je fais partie de ceux qui sont trouillard, superstitieux, vigilants ; Sans doute à cause de ce jour où je me suis retrouvée, de manière impromptue, sur le capot d’une voiture en stationnement ; Rien de grave, j’avais 7/8 ans et je cavalais à toute vitesse à vélo. J’ai effectué un coup de frein maladroit concernant de la roue avant et la bécane s’est soulevée par l’arrière avant le bon vol plané qui va avec. Ne vous moquez pas ! Ça a déjà du vous arriver. Bref, ce jour-là, c’était aussi un vendredi 13 et un souvenir impérissable.

Revenons à nos moutons, ce vendredi 13 novembre 2015 était aussi la journée de la gentillesse ; C’était surtout un bon France /Allemagne (bah oui ! Je suis une footeuse) et la 1ère confrontation entre ces 2 équipes depuis celle de ce vendredi 4 juillet 2014. On y avait été éliminé de la Coupe du Monde. Les larmes de A. Griezmann avaient coulé comme le sang de mon fils, ce jour-là : un camarade lui avait collé un coup de poing dans le nez « car c’est une balance ». Alors, obligation de se fabriquer un bon souvenir ce 13/11/2015 pour contrebalancer ce 4/07/2014.

Ingrédients de la bonne soirée :

  • Soirée Pizza
  • Match
  • Bonne humeur passant par une blague d’humour bête

  • Une belle victoire 2-0 contre les champions du monde en titre.

Entretemps était survenue une autre blague d’humour bête quand on a entendu ces 2 « booms » : en effet, mon fils et moi, on s’est dit que François Hollande et Angela Merkel avaient abusé d’une choucroute amicalement dégustée avant le match. Ils devaient sans doute faire l’objet des conséquences digestives de cette spécialité culinaire allemande.

Une bonne poilade quand, soudain, le même Christian Jean-Pierre, cible de mon effusion de gentillesse, fit un « Désolé ! Chers téléspectateurs, il n’y aura pas d’interview des joueurs […] Nous rendons l’antenne pour un flash spécial […] Des événements graves se produisent actuellement à Paris. »

Clap de fin brutal d’une soirée cool et bêtement gentille pour une nuit blanche cauchemardesque.

Après la pluie, la gueule de bois puis le beau temps

Ce samedi 14 novembre fut une sorte de gueule de bois. J’aurais préféré qu’elle provienne des 2 bières de la veille. Toutes ces personnes brutalement décédées, toutes ces personnes blessées, toutes les chaînes TV en édition spéciale et en boucle… Allez donc expliquer ça à votre gamin que vous avez envoyé au lit expéditivement après le match et qui, bien sûr, avait compris que des choses gravissimes s’étaient produites.  Et ce foutu – comme un air de déjà-vu – 11 mois plutôt.

Peu importe, une bonne douche, un café et un « bon, je dois me rendre l’assemblée générale de Supercoop. Tu peux abuser de France 4, Gulli & cie, pas de souci ! Tu peux même te mettre un volet de Star Wars en attendant les 2 épisodes de Star Wars Rebels sur F4 et tu me raconteras. Bref, tu ne trouveras rien d’autre sur les autres chaînes à cause de ces enfoirés de terroristes qui ont encore fait des problèmes ». Ni une, ni deux, le gamin inséra « l’Âge de Glace » dans le lecteur ;

Et en sortant, un plein soleil. Un beau temps en perspective et les ingrédients d’une bonne journée :

  • Vote de notre super logo pour les Amis de Supercoop
  • Une bonne bouffe préparée à la hâte pour midi en apprenant qu’Ezra & Kanan de Star Wars Rebels ont fait la misère à l’Inquisiteur (comme quoi le côté obscur ne rapporte rien)
  • Un début d’aprèm’ philosophique avec  mon paternel où on a refait le monde par téléphone
  • En soirée, un gala de boxe annulé (état d’urgence oblige) et remplacé par une bonne bouffe dans un pub avec une collègue et son fils : au menu, fish & chips, hamburger, bière (again, je sais) et un groupe de musique qui a chanté et joué sur place

Bref, ce cher professeur Malcolm dans Jurassic Park I avait raison, n’en déplaise à ceux qui croient réussir leur vie par la destruction et la mort.

Professeur malcolm dans Jurassic Park

Jeff Goldblum dans Jurassic Park – par Steven Spielberg (1993. Universal Pictures Amblin Entertainment)

Avec son meilleur, en dépit de son pire, vive la vie qui doit continuer ;

Perso, je n’ai pas trouvé meilleure façon de rendre hommage à toutes les victimes de ce foutu vendredi 13 novembre qu’en vivant.

Et n’y a-t-il pas meilleure façon que d’emmerder royalement ces individus jurant que par la mort … en vivant ?