Conscience professionnelle sinon passe ton chemin

Conscience professionnelle : Soin que l’on porte à son travail, à faire son métier.
Définition de l’Internaute

Quand on n’aime pas son job …

Malheur à ceux qui « bénéficieront » du fruit du travail de ceux qui n’aiment pas (ou qui se foutent de) leur métier.

Embaucher une/des personne-s ne prenant pas les soins nécessaires à son boulot peut coûter cher, très cher : les 28 millions d’euros dépensés pour maintenir la Tour de Pise le démontrent.

Tour de Pise - CC - Photo de Saffron BLAZE

Tour de Pise – CC – Photo de Saffron BLAZE

Allergique au cynisme et à l’hypocrisie dus au manque de passion pour son métier ? Passez votre chemin.

Extrait Film Intouchables

Extrait Film Intouchables

ou encore

Extrait Film Intouchables

Extrait Film Intouchables

Au moins, ce 2ème candidat a le mérite d’être honnête !

Cela dit, les conséquences peuvent être dramatiques pour ceux qui « bénéficient » des fruits de ce travail (ex : maltraitance en maison de retraites, etc.). C’est destructeur également pour ceux qui ne savent pas passer leur chemin, loin du job qu’ils n’aiment pas (dépression, burn-out,…).

Quand on kiffe son métier …

Heureux sont ceux qui aiment leur job et ceux qui bénéficient du fruit de leur passion.

Des pros du graphisme lors des Abilympics 2016

Ici des professionnels passionnés lors des Abilympics 2016 démontrant les propos de Denis DIDEROT : « Il faut être enthousiaste de son métier pour y exceller.« 

On a (presque) tous un-e prof ou un-e instit’ dont on se souvient toute sa vie.

Robin Williams

Robin Williams alias Mr Keating dans – Le cercle des poètes disparus – Photo CC via Eva Rinaldi

Ok, celles et ceux qui aiment leur job ne sont pas majoritaires (c’est peu dire, environ 42%).
D’ailleurs, j’ai galéré pour vous trouver des exemples connus de celles et ceux qui aiment leur boulot et qui, par voie de conséquences, font preuve de conscience professionnelle.

Néanmoins, Gandhi ne dit-il pas qu’un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse ?
Alors, regardons bien autour de soi : ces gens heureux dans le job, il y en a bien plus qu’on ne le pense.
Certain-es ont même troqué la « sécurité » de l’emploi la source de pognon alias une belle carotte contre la sécurité de leur bonheur.
Ainsi, beaucoup de gens ont quitté, in-volontairement, leur job (ou les conditions de travail) afin de ne pas se faire carotter leur bonheur : ils font, enfin, le job qu’ils aiment … et qui leur rapporte bien plus qu’il ne leur en coûte.

Et, pour vous, votre métier vous rapporte-t-il plus qu’il ne vous en coûte ?

 

2 réflexions sur “Conscience professionnelle sinon passe ton chemin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s